Plates-formes pétrolières DEHORS ! Imprimer
Dimanche, 01 Août 2010 17:16

No-oil (1)Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées hier pour former une chaîne humaine autour de Koh Samui afin de montrer leur opposition aux différents projets d'exploration pétrolière proche de Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao.

 

 

 

 

Les protestataires, composés d'habitants et élus locaux, d'étudiants, d'avocats environnementaux, d'opérateurs touristiques et des touristes, étaient présents avec banderoles, affiches et fanions pour dire non à ces projets. Certaines de ces banderoles montraient une photo d'un oiseau imbibé de pétrole, une victime de la fuite de pétrole massive récente dans le Golfe du Mexique afin de montrer que le risque zéro n'existe pas, et qu'un tel accident aurait des conséquences catastrophiques pour le système écologique de la région, mais aussi sur le tourisme. Quelques étudiants ont feint d'être des victimes de nappe de pétrole en noircissant leurs corps et vêtements.

 

Selon différentes sources, le chiffre totale des protestataires s’élèverait entre 15 et 20 000 personnes. Pari gagné pour les organisateurs qui ont réussi à mobiliser la population locale et de la région (1000 étudiants de Surat Thani étaient présents), et surtout de médiatiser cet événement qui a fait la une des journaux nationaux et des différentes chaînes de télévision.

 

Un groupe de conservation local mené par Ramnet Jaikwang ( maire de Koh Samui), a dit qu'il donnerait au Premier ministre Abhisit Vejjajiva jusqu'à jeudi pour mettre les projets d’exploration pétrolière et de forage en attente. Passé ce délai, si le gouvernement échoue à mettre en attente ces projets, une plainte sera déposée au Tribunal administratif.

 

Le Tribunal administratif a l'année dernière, ordonné la suspension de 76 projets industriels, d'appartenance à de grandes sociétés comme PTT et le Groupe de Ciment de Siam, à cause de l'échec d'agences d'état pour observer la Section 67 de la constitution. La Section 67 exige qu'un organisme indépendant examine les projets industriels classifiés comme potentiellement nuisibles pour l'environnement et la santé publique.

 

Les quatre permis d'exploration - qui permettrait aux sociétés d'explorer le pétrole autour des îles de Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao ont été approuvés après que la constitution est entrée en vigueur, mais en absence d'un organisme indépendant.

 

Des auditions publiques ont également été tenues, dont le projet de NuCoastal, mais Ruengnam Jaikwang, le président de l'association des activités hôtelières de la région Sud-Est du pays, a mis en doute leur transparence, parce que le projet de NuCoastal a été approuvé aux réunions malgré les protestations.

 

Sans une pause prochaine aux différents projets d'exploitation pétrolière et de forage dans la région, d'autres actions de ce genre seront prévues, également à Koh Phangan, les pêcheurs de la région disent qu'ils bloqueront le travail d'exploration si les projets vont de l'avant.

 

No-oil (2) No-oil (6)
No-oil (9) No-oil
No-oil (7) No-oil (8)

 

 

 

 

Partagez cet article